Au fond maintenant, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d’action. L’époque serait aux tables rondes et à la détente. Hein ?

« J’espérais que tu t’occuperais de ce projet technique important pour notre  client ». « Écoute je veux bien mais je n’ai pas les ressources pour ça alors chacun ses priorités, si ça ne te convient pas on n’a qu’à en parler à Bernard , il décidera où je dépense mes heures de développement . » Trop souventLire la suite « Au fond maintenant, les diplomates prendraient plutôt le pas sur les hommes d’action. L’époque serait aux tables rondes et à la détente. Hein ? »